Zoom sur… n°2: Guy Rechenmann

1

Après Corinne Javelaud, Zoom sur … n°2 donne la parole à Guy Rechenmann à l’occasion de la sortie de la nouvelle aventure de Anselme Viloc A la place de l’autre.

Territoires Nouvelle Aquitaine et moi remercions vivement Guy d’avoir accepté notre invitation et joué le jeu de l’interview sans langue de bois.

L’ancrage dit régional ou plus péjorativement « de terroir » de mes textes est pour moi une évidence sachant que l’on a toujours plus à découvrir dans son lieu de vie habituel et surtout à comprendre ses découvertes

Interview de Guy Rechenmann

Bonjour Benoît , 

Pour répondre à tes questions, j’ai atterri en Gironde au mois de février 1952 et depuis j’y suis resté considérant que, mutatis mutandis, on n’y était pas si mal… Alors, bien sûr, j’aime bien en parler, ayant réalisé tous mes projets professionnels et affectifs dans ce coin de France.

Il m’a fallu pas mal d’années avant de me décider d’écrire des fictions m’étant essayé auparavant à l’écriture d’articles techniques dans le golf et de chroniques insolites à la télévision.

L’ancrage dit régional ou plus péjorativement « de terroir » de mes textes est pour moi une évidence sachant que l’on a toujours plus à découvrir dans son lieu de vie habituel et surtout à comprendre ses découvertes.

L’Aquitaine est vaste, trop vaste maintenant, d’aucun souhaiterait que les racines s’emmêlent jusqu’à  l’inextricable mais en fait il y a autant de voyages que de départements, coutumes et mode de vie obligent. Alors dans chaque roman je déambule autour de mon Bassin, lieu où je me suis posé pour la première fois en 1953, au Mauret pour être précis, près d’Andernos, raison pour laquelle ce tour du Bassin revient inexorablement dans tous mes textes. 

« Les coïncidences ont ponctué ma vie, depuis ma naissance, cela transparaît dans mes écrits »

Biographie de Guy Rechenmann

Guy Rechenmann ne croit pas beaucoup au hasard et préfère de loin parler de coïncidences. C’est même l’un de ses thèmes de prédilection, qu’il se plaît à décliner dans ses écrits, à l’instar de la Saga du flic de Papier, ouvrages  publiés aux éditions Cairn. 

Premier opus Flic de papier: L’intrigue se déroule à la fin des années 1980, en partie sur le bassin d’Arcachon, à travers les aventures d’Anselme, un flic sans intuition. Sur fond de champs de courses et de mafia russe, on reconnaît des personnages emblématiques du Bassin : Bernadette de Chez Hortense, et les sœurs Magne, enterrées avant l’heure au Cap-Ferret. « Les coïncidences ont ponctué ma vie, depuis ma naissance, cela transparaît dans mes écrits », s’amuse le Bordelais, personnage original au parcours singulier, qui a bien failli mourir au Gabon.

C’est le célèbre docteur Schweitzer qui lui sauvera la peau, obligeant ses parents, en poste en Afrique, à le rapatrier en France, à l’âge de 18 mois. Elevé par ses grands-parents bordelais, qui tenaient une pâtisserie à l’angle de la barrière Saint-Médard, il fréquente les hippodromes dès son plus jeune âge, en compagnie de son grand-père, ignorant qu’il deviendra plus tard chroniqueur hippique à France Télévisions .

Après une scolarité à Sainte-Marie-Grand-Lebrun à Bordeaux, c’est finalement les bancs de Sup de Co qu’il fréquentera. Dès sa sortie de promo, il est recruté comme acheteur production pour l’étanchéité des boîtes de vitesse, chez Ford, sans grand enthousiasme. « Un travail trop routinier. J’ai démissionné trois ans plus tard, sans aucun regret. »

Coïncidence, un jour de pluie, en vacances à Hawaï, il tape des balles sur un golf. De retour en France, il imagine aussitôt la création d’un golf en salle afin d’accueillir les joueurs les jours d’averses. En 1979, Guy Rechenmann ouvre le golf d’Ornano, rue Sainte Cécile, et passe des diplômes de formateur. En 1982, ses efforts sont récompensés et il entame le circuit professionnel. Il commence aussi à écrire dans des revues techniques spécialisées, avant de lancer à la radio (Wit FM) des émissions thématiques.

En 1988, invité à l’Open de France avec Nelson Monfort, nouvelle coïncidence, il pleut sur le parcours : tous les golfeurs ont revêtu des vêtements de pluie uniforme. Drame du direct, la consultante technique, alors chargée des commentaires sur le parcours retransmis à la télévision, est incapable de distinguer les joueurs. « Je l’ai donc remplacée ce jour-là car je connaissais tous les joueurs. » Avant de passer aux commentaires techniques avec Nelson Monfort : « Ma vie a toujours été changée parce qu’il a plu. J’aime la pluie. » Lorsque France3 arrête les retransmissions nationales de golf, une fois le marché repris par Canal+, Guy Rechenmann présente des magazines régions sur la chaîne publique, et des rubriques plus insolites. Il anime également la rubrique « flash courses » et les jumpings. Aujourd’hui, il présente de temps à autre une météo décalée et teintée d’un humour qui lui est propre. Ce qui lui laisse le temps de profiter de sa passion, l’écriture

A la place de l'autre - Guy Rechenmann

A la place de l’autre

Vous souhaitez en savoir plus sur le nouveau livre de Guy Rechenmann ? Voici ce qu’en relate la 4ème de couverture.

Des Landes au Bassin d’Arcachon, Marie, Clémence, Marina, trois générations de femmes ont gardé bien des secrets… Pour être, qui sait… À la place de l’autre.

Moi, Anselme Viloc, le flic de papier jamais je n’aurais pensé qu’en cherchant simplement à trouver l’identité d’une femme amnésique, statufiée en position de yogi face à l’océan je remonterais le fil du temps pour tomber sur une disparition non élucidée datant de la période trouble de la deuxième guerre mondiale.

Une enquête, voire une énigme où l’aide de Léonard, médium-dessinateur, me sera nécessaire car nous faisons appel à lui au commissariat de Casteja lorsque nous sommes dans une impasse…

En règle générale je fuis les enquêtes ordinaires, j’ai le don de dénicher le grain de sable qui grippe les belles mécaniques assassines. Je ne lâche aucune affaire ! Rien n’arrive par hasard c’est une certitude…

A la place de l’autre – Guy Rechenmann – Editions Cairn Date de parution : mars 2021 – 288 pages – 10,50€

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici